Autoblog de suumitsu.eu

Ce site n'est pas le site officiel de suumitsu.eu
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de suumitsu.eu

Distribution de fansub avec DRM

Fri, 09 Nov 2012 00:22:25 +0000 - (source)

Red-bushi trolle bien fort sur son forum et ne manque pas de me le faire savoir via Twitter, merci sympa :) Ça avance pas fort, le DRM compatible HTML5 hein ? [/troll]

Lecture en diagonale du sujet, des idées avancées..  Mes réactions ont été dans cet ordre:

  1. euh… wat ?
  2. hé attendez, Wakanim fournit la moquette, le papier à rouler et le briquet ?
  3. oh wait wait wait..  what ?!
  4. mmmh…  ça sent les novices de la technique..
  5. ..  ne filez pas l’URL à Richard Stallman, s’il devait s’arracher tous ses cheveux il ferait un peu peur

L’idée est que les teams de fansub pourraient distribuer des fichiers avec « date de péremption », donc la lecture serait rendue impossible quand la série est licenciée dans un certain pays. En clair: inclure un DRM aux fichiers. Le DRM apportant ainsi une garantie que les fansubs ne seront plus lisibles après licence, les distributeurs seraient plus enclins à distribuer des séries dans le pays.


Selon moi le raisonnement est très capillotracté. Tout repose sur l’idée que le droit d’auteur permet aux industriels de gagner de l’argent. Si on peut déjà s’ôter ça de la tête, on y voit plus clair: la culture et la création artistique qui ne veut être partagée au sein de l’humanité n’a aucune légitimité à représenter le génie artistique de l’humanité. Clair, simple, précis.

Dans cette optique, un DRM est à l’extrême opposé: il restreint la diffusion de la culture et des arts, en empêche la libre conservation et diffusion, confère à un point central un pouvoir de « droit à la lecture » ad vitam eternam. Dois-je rappeler que passé 70 ans après la mort d’un artiste, ses œuvres entrent dans le domaine public ?

Et ce n’est que l’une des plus graves conséquences à long terme des DRM, mais je suis bien placé pour savoir que le long terme, tout le monde s’en tamponne. L’intérêt de l’humanité bien davantage encore. On veut créer des œuvres artistiques pour bouffer autre chose que des nouilles (alors que les ramen, c’est très bon).

Les distributeurs ne sont plus autant intéressés à adapter une série ? M’en fous. On ne porte pas atteinte au bon exercice du domaine public juste pour arranger le chiffre d’affaires d’une entreprise. Et franchement si ça réduit le nombre de créations artistiques commerciales, je dirais que ce n’est pas plus mal: quand l’industriel se pose la question de la rentabilité de ce qu’il va créer, un indépendant se contente de créer parce qu’il aime créer. Et tant pis si ça rapporte peanuts, il saura qu’il aura laissé une trace, qu’il aura contribué artistiquement à l’humanité, qu’il se fera connaître en tant que tel car les industriels ne lui ont pas volé le temps de cerveau disponible du public. Je vous vois rire si dans quelques millions d’années, des extraterrestres font des fouilles dans des vestiges humains, découvrent une clé USB et s’énervent à essayer d’outrepasser le DRM qui en protège le contenu. Pensez-y. Imaginez maintenant que les Égyptiens avaient posé des DRM sur leurs hiéroglyphes, les hommes préhistoriques sur leurs peintures rupestres, La Fontaine sur ses célèbres fables, Mitsu sur ses articles…

Oh ne croyez pas que j’exagère, on en a vu des vertes et des pas mûres au sujet des livres qui sont « supprimés » à distance de tous les Kindle, idem pour les applications sur iPhone et tous les achats sur Yahoo Music. Pareil pour les jeux vidéo: quand le jeu nécessite une connexion internet active pour valider l’accès, que croyez-vous qui se passe quand Ubisoft coupe(ra) ses serveurs (parce que ça coûte cher) ? Exact: votre jeu DRMisé à 70 €, faute de pouvoir y jouer, bah vous vous le mettez là où le Soleil ne brille jamais. Une poignée d’années suffisent à faire disparaître des créations artistiques, et vous ne trouvez pas ça scandaleux ?

Qui se permettrait de prendre l’extrême responsabilité de dire pour l’éternité si tel ou tel fichier fansubbé a le droit d’être lu ? Personne. Certainement pas Wakanim, surtout pas une structure centralisée, privatisée. Et quelle team de fansub, à la lumière de cela, conférerait à une entité quelconque le pouvoir d’empêcher la diffusion d’une œuvre avec la valeur ajoutée par les fans ? Aucune, j’espère bien. Libre aux industriels de voir dans le partage de culture la cause de tous leurs maux, ils n’en disparaîtront que plus rapidement.

Pour ceux qui veulent jouer aux cons:

Vous voulez expérimenter ça ? Chiche. Mais vous voilà avertis: on ne fait pas n’importe quoi avec ce qui pourrait être tout ce qu’il reste de l’humanité après sa disparition.

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles