Autoblog de suumitsu.eu

Ce site n'est pas le site officiel de suumitsu.eu
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de suumitsu.eu

Mon antithéisme

Wed, 15 Aug 2012 22:19:58 +0000 - (source)

Fête religieuse, appel à la prière, interprétations, laïcité. Et courroux de Maitre Eolas.

Navré les gars, je suis du genre scientifique. Je sais qu’un éclair est un phénomène d’ionisation de l’air au passage d’un flux d’électrons très haute tension équilibrant les charges magnétiques électriques entre le sol et l’air (différentiel crée sous l’effet du frottement des couches d’air chaudes et froides), et qu’un éclair n’est nullement la manifestation de la colère de Zeus, Jupiter, Taranis, Siddhārtha Gautama, Yahweh, Allah ou Raijin. Aussi n’ayez pas peur de la mort, car votre conscience est formée des interconnexions neuronales dans votre cerveau, tissus qui se décomposent après quelques jours: point de paradis ou d’enfer pour votre « âme ». (il y a d’ailleurs un débat intéressant parmi les spécialistes, faut-il considérer un être humain à la personnalité irrémédiablement détruite suite à un AVC comme *mort*  ?)

On considère généralement que la pensée religieuse est un élément de l’humanité, et là boubouuuu ! Les récentes découvertes montrent que homo neanderthalensis procédait à des rites funéraires ( = il avait le concept abstrait de « l’au-delà », fondamental de toute pensée religieuse). Mais qu’une chose soit claire: c’est pas parce qu’on pratique une religion qu’on est plus intelligent. Selon mes observations, c’est l’exact contraire.

LOL, creationism

Alors, à quelle sauce vais-je vous cuisiner ? Mmmmh…  Tabasco ! Effet rapide et fort, néanmoins savoureux et limité dans le temps.

Comme l’explique Maitre Eolas la religion s’est historiquement voulue comme « ciment » pour assurer la stabilité sociétale. Ce qui est un échec tonitruant, n’est-ce pas ?

La base de mon antithéisme est simple: une religion est un ensemble de dogmes auxquels se soumettent des fidèles. On ne demande pas aux fidèles de comprendre, on demande aux fidèles de croire fidèlement. Ne réfléchissez pas, priez pour le salut de votre âme (et déposez des sous à la sortie). Ce modèle se retrouve si souvent que je ne prends aucun risque à généraliser: la religion est une aliénation à large échelle.

La cerise sur le gâteau, c’est qu’il y a rivalité entre les différents courants religieux: la compétition fait rage pour soumettre tous les infidèles et compter le plus de « brebis égarées » parmi ses troupes. On a même fait la guerre et perpétré des massacres au nom de la religion, on est vraiment trop des intelligents chez homo sapiens ! Ce qui devait à la base assurer la cohésion sociale est devenu l’un des piliers de la zizanie ambiante à travers les siècles. Pas de quoi pavaner devant d’éventuelles intelligences extraterrestres.

À présent, rappel de la signification de quelques mots:

(si vous croyez que la France est un Etat laïc, boubouuu ! C’est factuellement faux, concordat en Alsace-Moselle oblige)

Le sujet est délicat car invariablement on m’opposera la liberté de culte, la liberté de conscience. La liberté de penser, la liberté de croire, ce sont des libertés que je défendrais sans trop de problèmes. Non l’ennui c’est qu’une croyance religieuse « ne tombe pas du ciel »: il y a toujours une certaine influence externe qui fait tomber une personne dans la religion, personne le plus souvent fragile. L’endoctrinement peut être doux (« religions reconnues ») ou moins doux (« sectes »): à mes yeux ça reste de l’endoctrinement et l’imposition d’un mode de pensée à une personne sous la contrainte. Qui donc m’opposera qu’un enfant n’est pas influencé par ses parents quand en famille ils vont dans les lieux de culte ? Mes parents ont beau être des croyants peu assidus à leur « devoir spirituel », j’en ai assez morflé pour me poser les bonnes questions, les vraies questions, celles qui se répondent par un: « mais qu’est-ce que je fous, là ? ». Une certaine connaissance de l’Histoire, de théologie, de géopolitique et de dérives créationnistes achèvent de me convaincre que la religion est une immense connerie, une barbarie intellectuelle qui a abrutie et qui abrutit toujours des milliards d’êtres humains dont l’écrasante majorité est incapable de simplement résumer l’idée fondamentale de leur courant religieux (sérieux).

D’où conclusion: ça serait pas mieux de se passer de la religion ?

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles