Autoblog de suumitsu.eu

Ce site n'est pas le site officiel de suumitsu.eu
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de suumitsu.eu

Petite excursion sous Mageia

Mon, 02 Jul 2012 12:53:20 +0000 - (source)

Mageia 2 est sorti en mai mais je n’avais pas le temps d’y jeter un œil. Vaut mieux tard que jamais :)

Pour rappel, Mageia est un fork communautaire de Mandriva. Les linuxiens de longue date connaissent peut-être MandrakeLinux, qui est devenu Mandriva entre temps. Bref Mandriva va pas trop bien financièrement parlant, la société est obligée de licencier et son business model n’a rien d’un Red Hat à la française. Constatant qu’une distribution Linux devrait survivre à la défaillance commerciale d’une entreprise, des (ex-)développeurs de Mandriva ont crée un fork: Mageia.

Mageia reprend les mêmes bases, à savoir le système de paquets RPM (outil urpmi) et une sélection logicielle très stable, « corporate-ready ». Le projet est dirigé par une association à but non lucratif, là aussi basée en France.

Pour l’installation j’ai pris une installation réseau, il s’agit donc de télécharger un ISO de 26 Mo qui se chargera de télécharger et installer les paquets nécessaires durant le processus d’installation. Ça se passe dans une VirtualBox :)

.. quand même moins sexy qu’une Ubuntu Desktop ^^

Une fois le programme d’installation téléchargé, ça prend de belles couleurs :)

Côté pratique, j’ai sélectionné l’environnement Gnome sur une partition qui prend tout le disque (pas de swap).

« Veuillez mourir d’ennui pendant l’installation »

Ça bout(e) !

Et nous voilà.. sous Gnome 3 (mode restreint). Installer Guest Additions :)

Rpmdrake présent, chef ! (gestionnaire de logiciels)

Mageia 2 inclut au moment où j’écris ces lignes:

Le centre de contrôle

Rpmdrake liste à la fois les paquets i586 et x86_64. Je…  j’ai installé quoi ? o_o C’est à la fois 32 et 64 bits ?..

Outils d’administration. Il y a un truc « Instantanés ». Un « point de restauration » à la Windows ? Intéressant. Je clique, il installe ce qu’il faut, je veux l’ouvrir, il plante. Ok :D

uname -a

Mageia supporte la migration à chaud, le passage de la version 2 à la version 3 se ferait presque comme une mise à jour normale. Le rythme de publication est d’environ 1 version par an, on ne traîne pas de logiciels obsolètes bien longtemps donc (et ils sont stables, très stables – bon ok, sauf draksnapshot, j’ai vu :D )

IceWM, autre gladiateur dans l’arène de XFCE, Fluxbox et LXDE

KDE4

Bref je suis peut-être un inconditionnel des Debian et Debian-based, mais ça me fait plaisir de voir c’te genre de distribution dont le polissage me ferait presque oublier les cauchemars des RPM et dépendances :D D’un point de vue user-friendliness, je serais bien plus enclin à mettre une Mageia entre les mains de mes (ignares) parents qu’une Ubuntu.

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles