Autoblog de suumitsu.eu

Ce site n'est pas le site officiel de suumitsu.eu
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de suumitsu.eu

SSL sur mon Blog

Tue, 15 Jan 2013 22:36:32 +0000 - (source)

Oops oui, je me rends compte que j’avais pas encore posté ça. Oui donc j’ai activé et forcé le SSL (https) sur *.suumitsu.eu, et c’est un certificat Cacert. Si vous n’avez pas le certificat racine de Cacert dans votre navigateur, il vous signalera… qu’il connait pas Cacert ^^

Pour l’ajouter allez sur cette page:

http://www.cacert.org/index.php?id=3

Cliquez sur « certificat racine » (PEM pour Firefox, Opera et Chrome, DER pour Internet Explorer… si je ne me trompe pas) et cochez pour identifier les sites web.

Et voilà :)

flattr this!


Petite démo avec Opus

Sat, 12 Jan 2013 17:34:08 +0000 - (source)

Yop les gens :)

original

L’original est la musique d’intro du jeu Unreal. C’est un fichier ImpulseTracker: voyez ça comme un « fichier MIDI étendu », très pratique pour les musiques à rythmiques précises et éléments sonores réutilisables, ce qui fait des fichiers d’excellente qualité et à poids faible. On veut le convertir en fichier uniforme à fréquences, en WAV, ça fait 50 Mo, en FLAC: ~20.

Libvorbis ne descend pas en dessus de 45 kb/s, ce qui en fait un fichier de qualité très proche de l’original.. et donc incomparable. Libmp3lame descend à 48 kb/s, mais donne une purée étouffée (un peu comme si c’était votre voisin de palier chez qui la musique était jouée). Libfaac veut pas en dessous de 60 kb/s, et l’implémentation est si naze que s’en est à peine mieux que libmp3lame. Donc face à l’implémentation Opus officielle, j’ai mis.. l’implémentation AAC expérimentale de FFMPEG (qui accepte d’aller jusqu’à 8 kb/s). Opus va jusqu’à 6 kb/s, mais tant pis.

VLC a un peu de mal à lire l’AAC (3-4 secondes pour que la lecture commence), l’Opus est lu par Firefox 15+. Les linuxiens n’auront pas de problème à lire l’un et l’autre avec Totem 3+, ou autre lecteur basé sur GStreamer.

L’AAC vous avez l’impression d’écouter un message extraterrestre, quand l’Opus est peu mélodique mais nettement reconnaissable. Et ça en 266 ko.

Histoire de laisser libfaac s’exprimer, on se la refait en 60kb/s ?

2 Mo.

Bref: les avantages de Speex à très faible bande passante et latence, l’extension de la qualité de Vorbis à la faible bande passante, et le poutrage en règle des autres formats dans la préservation auditive dans les 50 kb/s. La qualité supérieure pour un poids aisément de moitié par rapport à un MP3. Et ceci en format royalty-free ouvert et bien officiellement implémenté. Nice.

flattr this!


Télévision !

Thu, 03 Jan 2013 15:54:13 +0000 - (source)

i>Télé et BFM TV. Hop !

Météo décolleté

vlcsnap-2013-01-03-15h27m43s182vlcsnap-2013-01-03-15h28m21s51

(avec en prime symbolique de l’utérus sur BFM TV)

Faits divers

vlcsnap-2013-01-03-15h32m26s201vlcsnap-2013-01-03-15h38m33s27

NB: BFM TV a diffusé presque exactement les mêmes images que iTélé, s’agissant du procès du viol (et meurtre) de l’étudiante en Inde. Coucou, reportages AFP/Reuters.

Euuuuh…

vlcsnap-2013-01-03-15h48m39s202 vlcsnap-2013-01-03-15h48m47s20 vlcsnap-2013-01-03-15h48m57s123vlcsnap-2013-01-03-16h05m11s140

(oui, chez BFM TV le choix vestimentaire féminin autorisé est limité)

Pubs

vlcsnap-2013-01-03-15h58m00s183

L’Apollon du sport bien rasé !

vlcsnap-2013-01-03-15h59m25s4

La ménagère désemparée !

vlcsnap-2013-01-03-15h59m30s53

Le scientifique de la machine à laver !

Combien de générations faudra t-il pour réparer ça ? Je l’ignore…

flattr this!


Do your fucking backups !

Mon, 31 Dec 2012 13:05:00 +0000 - (source)

Ou « DYFB », pour les intimes. Profitons de cette fin d’année pour lancer ce mot d’ordre.

En effet, il est passé quelques messages malheureux sur mon hub DirectConnect favori, signalant la mort (électrique, mécanique ou logique) d’un disque dur et par la même occasion la perte de centaines de giga-octets de japanimation parfois très difficile à trouver. Perte car la récupération en salle blanche coute horriblement cher au méga-octet, c’est davantage adressé aux moldus de l’informatique qui n’ont pas sauvegardé leur Excel de compta personnelle qu’aux otakus en puissance.

Malheureusement je suis d’avis qu’il faut passer par là pour saisir tout le caractère indispensable d’une bonne sauvegarde, à jour et facilement exploitable. Par chance, j’ai subi ma seule perte de données à un âge très jeune et avec des données franchement pas utiles (des dessins sous MSPaint, des cliparts dans Word, vous voyez). Ah c’était l’époque où j’empilais des disquettes de 1,38 Mo (car les disquettes de 100 Mo et lecteurs Zip, ça coutait trop cher). J’insiste sur le sujet car le contexte s’y prête bien: disques durs et SSD deviennent abordables pour de hautes capacités, offrant bien un stockage pérenne pour une décennie. Cet article vous fera rire quand on aura le stockage par gravure sur verre ou holographique, en attendant nos données on doit se contenter de volumes de stockage de 500, 1000, 2000 Giga-octets.

Pour un peu moins de 100 € chez LDLC, vous avez déjà de quoi stocker vos séries avec en plus un boitier design fourni avec sa housse de transport. Détail: le boitier externe USB permet de brancher à loisir le disque dur quand vous en avez besoin, et facilite le transport. Le disque dur 2.5″: capacité et prix sont très similaires entre les 2.5″ et 3.5″, donc vous pouvez préférer les 2.5″ qui consomment moins (auto-alimentés par USB), chauffent moins, sont certes moins rapides mais résistent sensiblement mieux aux chocs (normal, c’est conçu pour les PC portables qu’on fait tomber). Que la vitesse ne vous rebute pas, ça monte quand même à 28 Mo/s et un seek respectable, on veut faire de la sauvegarde, pas faire booter un système. Et puis accessoirement c’est plus léger et plus compact, ça entre dans la poche et pourrait normalement vous suivre pendant votre jogging matinal sans casser.

Trop sensible pour vous ? Vous avez peu de données à sauvegarder mais par contre d’une grande importance (genre votre profil Firefox) ?

Bon je vous rassure j’ai pas tenu à vérifier si ça résistait à un écrasement par un camion ou une demi-heure au barbecue, mais puisqu’il n’y a rien de mécanique dans les SSD ça craint beaucoup moins les chocs. Là j’ai donné un exemple pour un prix comparable à un disque dur (pour rester en dessous des 100 € avec boitier), mais sachez que la capacité de 64 Go vous pourrez la multiplier dans les prochains mois: ça évolue très vite. Et les SSD ont une vitesse de seek sans commune mesure avec les disques durs ainsi qu’une vitesse de transfert supérieure. Votre machin de stockage de sauvegarde, vous pourrez sans problème le recycler comme volume système de votre ordinateur par la suite. Et puis ne craignez pas d’user le SSD trop vite, à moins de le remplir complètement une dizaine de fois par jour.

Chers windowsiens, adoptez Cobian Backup pour faire vos sauvegardes incrémentielles (ne pas oublier de cocher la case « tâche en miroir »). Chers linuxiens, vous l’avez sans doute déjà sous la main tellement c’est répandu: rsync. Exemple de script pour sauvegarder un disque dur vers un autre:

rsync -aPh --no-inc-recursive --exclude="lost+found" --del "/media/DATA/" "/media/SAUV_DATA/"

Courte explication: le paramètre « a » indique archive, fichiers et dossiers seront copiés à l’identique selon leur taille+date de modification. « P » indique reprise des transferts partiels et affichage de la progression. « h » indique affichage humain (conversion des tailles en kilo-octets, méga-octets,.. « –no-inc-recursive » indique que le comptage se fait avant le transfert, donc vous avez une indication précise de l’avancement (genre fichier 542/51641). « –exclude » exclut un fichier ou dossier selon ce mot clé, « lost+found » étant un dossier spécial crée sur les partitions Linux pour les fichiers récupérés en cas de crash. Ledit dossier étant protégé en écriture, rsync bute dessus (« i/o error ») et annule donc toute suppression de fichier sur le volume de destination (ce qui n’est pas bien, car) « del » indique à rsync de supprimer au fur et à mesure les fichiers de la destination s’ils ne sont plus dans la source, histoire d’avoir une copie exacte de tous les fichiers sur les deux volumes. La suite: « {source} » et « {destination} ». Voilà :)

Oui je sais si c’est pour copier à l’exact un disque dur vers un autre, on peut faire un RAID 1. Oui mais voilà: c’est mieux de faire un RAID 1 si on a 2 modèles identiques des disques durs (pour avoir un parfait alignement de cylindres, au risque de subir les mêmes éventuels défauts de conception), et évidemment on ne peut pas jongler entre différents types de partitions (il se peut que je veuille du btrfs pour le stockage principal et du ext3 ou NTFS pour la sauvegarde pour être sûr que ça soit interopérable). Et le RAID 1, vous devez le laisser branché ou subir des heures de reconstruction. Pas top pour du « cool-backup » ;-)

Et sinon pour quelques petits fichiers il y a la clé USB. Ah oui, autre chose: le Cloud tout ça, oubliez. Outre les problèmes de confidentialité des données, vols et hacks, si l’opérateur estime que c’est pas assez rentable ou que vous abusez de son service, il coupe et vous perdez votre sauvegarde durement uploadée à 80 ko/s. Il y a mieux: compressez les données et envoyez-les sur Freenet. C’est chiffré et stocké de façon répartie, et sous forme de « freesite » vous pouvez facilement faire des snapshots qui resteront récupérables certes très lentement mais assez longtemps. Couper Freenet ou déchiffrer des données sans le lien SSK/USK avec sa clé de déchiffrement ? Hahaha, si seulement au moins la Chine le pouvait, mais non :-D

Bref, vous n’avez plus aucune excuse si vous perdez vos données :)

flattr this!


Illustrations originales des Vocaloid sous CC by-nc

Sat, 15 Dec 2012 12:37:21 +0000 - (source)

Oui. Ben oui.

Subject to the terms and conditions of “Creative Commons – Attribution-NonCommercial, 3.0 Unported” (“CC BY-NC”), Crypton Future Media Inc. (Crypton) grants you a license to copy, adapt, distribute and transmit illustrations of Hatsune Miku, Kagamine Rin, Kagamine Len, Megurine Luka, MEIKO and KAITO (collectively, the “Characters”) for non-commercial use.

Puisque les illustrations sont sous CC by-nc, je ne vais pas me priver :)

Crypton’s characters licensed under

cc_by_nc

 

Hatsune MikuKagamine RinKagamine LenMegurine LukaKAITOMEIKO

flattr this!


Projet Autoblog: index 2

Sat, 15 Dec 2012 02:28:16 +0000 - (source)

EDIT: ajouts au truc; voir fin article

Vu les avancées sur cet index, je me suis dit que ça vaut la peine d’en faire un article. J’imagine que vous ne voulez pas deviner les détails de ce que je peux poster sur Identica/Twitter/Shaarli, et vous ne voulez pas éplucher mon code mal commenté :)

À propos code, le voilà à lire et télécharger.

Alors, qu’est-ce qui a changé ? Pas mal de choses en fait, vu que j’ai inclus ce que j’avais en tête au fur et à mesure.

Fonction assez simple qui mouline l’url qu’on lui donne pour en extraire le titre du site: getElementsByTagName(‘title’); premier résultat.

Celle-là j’en ai bavé, un peu. Autant chiper l’URL du site dans un flux RSS c’est facile, autant avec ATOM c’est aléatoire. Parfois les flux n’ont pas le link rel=alternate (hein, Sebsauvage ^^), parfois l’uri de author pointe pas sur la page d’accueil (notamment remarqué avec Blogspot, ce con pointe vers le profil de l’auteur et non son blog). Puisque ce dernier cas est plus l’exception que la règle, j’ai décidé que la fonction s’occuperait que de uri… et que l’internaute pourra corriger la page d’accueil du site si ça correspond pas.

Vous vous rappelez de XSAF ? En y pensant je me suis dit qu’en CSV c’est un brin trop bancal… et moins évident à parser qu’à première vue, j’ai été surpris. Je me suis donc tourné vers un format JSON organisé ainsi:

* {sha1 de l’url du site}

** {titre du site}

** {url du site}

** {url du flux du site}

J’ai crée un logo, j’ai ajouté une section « Autres fermes » permettant de rechercher d’autres index d’autoblogs (artisanal), modifié le formulaire d’ajout, ajouté un lien vers la config à côté de la source pour chaque autoblog.

Je me suis tout particulièrement concentré là dessus, car le précédent me semblait « trop chiant »: écrire titre du site, son url, l’url du flux…  Avec les 2 fonctions décrites plus haut, l’ajout se fait en 2 étapes:

  1. entrez l’URL du flux, le chiffre antibots, et cliquez sur « Vérifier »
  2. vérifiez les informations (le titre du site et l’URL de la page d’accueil sont extraits du flux), si c’est bon cliquez sur « Créer ». L’écran suivant confirme le bon ajout et propose un lien pour ouvrir l’autoblog nouvellement crée, afin de l’initialiser

La vérification étant surtout utile quand on a un flux ATOM avec uri qui ne pointe pas là où il faut, cf: Blogspot.

Précédemment c’était un peu le chaos, il y a eu des cas de doublons avec XSAF et il y a cette histoire RSS-ATOM en parallèle. Les autoblogs crées sont maintenant stockés dans des dossiers nommés selon le hash sha1 de la page d’accueil du site. Et évidemment parce qu’avant c’était les noms des dossiers qui étaient utilisés, le listing extrait le titre du site du vvb.ini.

Voilà :)


EDIT:

Bon, j’ai vu que sur Ecirtam.net il y a un truc intéressant, un bouton javascript à ajouter à ses marque-pages pour rapidement ajouter un flux en visitant un site. J’ai donc inclus ça à mon index avec quelques bonus :)

On sélectionne le flux et la suite se fait avec le serveur: le flux est checké, titre et url du site sont à confirmer par l’utilisateur, et puis c’est ajouté.

(bon c’est pas visible sur mon mien à cause du Varnish, mais l’autoblog est démarré dès l’ajout)

Notamment un overflow hidden avec son text-overflow:ellipsis, le titre complet étant visible en passant la souris sur le lien. Ça permet de dealer avec les titres à rallonge sans faire désordre dans la liste.

 

flattr this!


« J’ai un iPhone et j’utilise Facebook, je suis trop une geek quoi… »

Tue, 11 Dec 2012 11:20:31 +0000 - (source)

(d’avance désolé pour ce stéréotype, il n’y a pas que des femmes pour se prétendre geek après 60 minutes de Facebook)

Faisons ça simple.

Vu ? :)

flattr this!


J’étais intéressé par HubiC, quand soudain…

Sun, 09 Dec 2012 17:52:40 +0000 - (source)

Contrat HubiC 1, extrait de l’article 4:

OVH n’a pas vocation à connaître la nature des données stockées par le Client, en ce sens OVH décline toute responsabilité quant aux données pouvant être stockées, transférées ou échangées par l’intermédiaire du Service.

« on est que hébergeurs, notre responsabilité ne peut être engagée si vous foutez des MP3 sur votre espace, notre but n’est pas de savoir que vous y foutez des MP3, mais… »

Parallèlement, OVH se réserve la faculté de vérifier la conformité de l’utilisation faite par le Client du Service et dans ce cadre de vérifier la nature des Données transférés, stockés ou échangés par le Client.

« je m’appelle Jérôme, 26 ans, technicien chez OVH, et je vais vérifier si le service est correctement utilisé par les clients en fouillant dans leurs données et transferts »

Dans cette hypothèse, si des contenus inappropriés sont identifiés par OVH, le Service du Client sera immédiatement suspendu et résilié de plein droit.

« je m’appelle Jérôme, 26 ans, technicien chez OVH, j’estime que la dernière chanson de Céline Dion trouvée dans les données du client est un contenu inapproprié, je signale cela et le compte est immédiatement suspendu »


Moi qui avais envisagé ça comme sauvegarde supplémentaire pour mes bases de données, ils peuvent aller se brosser direct :)

Ils disaient quoi déjà, dans la FAQ ? Ah oui:

Seul l’utilisateur d’un compte hubiC a la possibilité d’accéder à ses données, via son identifiant et son mot de passe. Même les employés d’OVH sont dans l’incapacité de lire ces informations.

Notez donc:

C’est bien facile, le client fait confiance aveuglément et ne lit jamais le contrat. Et si maintenant le client envoie des volumes TrueCrypt pour en assurer la sécurité, il se fait aussi couper son compte pour « contenu inapproprié » ? Bref j’ai bien ri, je vais quand même investir en stockage à la maison :)

Mise à jour 26 janv

OVH a répondu sur Twitter:

Capture

Donc ils ne pourraient pas accéder sans lien public.

flattr this!


Le DPI selon l’ITU

Fri, 07 Dec 2012 21:43:21 +0000 - (source)

O

H

 

P

U

T

A

I

N

 

Je vous laisse lire. Mettez à jour Freenet, vous pourriez en avoir besoin dans le proche futur.

flattr this!


L’ONU, L’ITU et la gouvernance du net

Tue, 04 Dec 2012 23:23:42 +0000 - (source)

Quand l’ITU veut prendre le contrôle de l’internet, il vous faut un post de Vint Cerf sur le blog officiel de Google pour vous alerter ? Voilà. Accessoirement l’ITU approuve la recommandation pour le Deep Packet Inspection. Il serait temps que je passe mon blog en HTTPS…

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles