Autoblog de reflets.info

Ce site n'est pas le site officiel de reflets.info.
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de reflets.info

Les données personnelles fuitent sur les sites de banque en ligne

Mon, 01 Feb 2021 21:30:03 +0100 - (source)

Société Générale, BPVF, même combat : des trackers partout

Quelle mouche peut bien piquer les banquiers lorsqu'ils installent des mouchards sur les pages des sites de banque à distance, communiquant ainsi à des sociétés externes des informations personnelles sur leurs clients ?

Données personnelles : un combat permanent - Image par Gerd Altmann de Pixabay

Nous avions déjà abordé cette problématique avec la page de connexion à l'espace client de l'assureur MAIF. Cette fois, nous avons observé ce qui se passait lorsque l'on charge la page de connexion à un espace de gestion des comptes bancaires en ligne. Mais surtout, ce qui se passe lorsque l'on est connectés. La Société Générale par exemple, a inséré des trackers qui font fuiter vers une dizaine de sites tiers des données des utilisateurs. Nous avons initialement interpelé la SocGen sur Twitter. Mais les community managers ont crû utile de nous renvoyer vers le CERT de la banque. Un peu comme s'il s'agissait d'une faille informatique. Un moyen simple de se laver les mains d'un défaut de privacy sur le site de banque en ligne. Comme si cela était de la responsabilité des « informaticiens ». Bien au contraire. Il est fort probable que les ingénieurs préfèreraient ne pas voir trainer ce genre de code dans leurs pages.

Echanges avec les CM de la SocGen...
Echanges avec les CM de la SocGen...

Ce sont plutôt les services marketing qui imposent ces outils visant à obtenir des KPI pour mesurer « l'expérience utilisateur grâce à un data hub qui pioche dans un data lake. Car de nos jours, il faut offrir des expériences personnalisées aux segments cibles et provoquer des conversions pour booster le chiffre d'affaire. »

Tout ce charabia sans sens ni la moindre justification scientifique -n'oublions pas que "sur Internet personne ne sait que tu es un chien" - mène à...


Doomsday clock : l'aiguille reste à 100 secondes avant l'apocalypse

Mon, 01 Feb 2021 12:13:55 +0100 - (source)

Doomsday Clock - © Bulletin of the Atomic Scientists
Doomsday Clock - Bulletin of the Atomic Scientists
Vous l'avez vue dans la bande dessinées Watchmen, l'horloge de l'apocalypse (Doomsday Clock) est une sorte de compteur mis en place en 1947. Le Bulletin of the Atomic Scientists qui met l'horloge à l'heure chaque année a été fondé par des scientifiques américains de l'université de Chicago et Albert Einstein. Cette horloge indique le rapprochement d'une éventuelle fin du monde, en mesure le risque. En 2021, comme en 2020, l'horloge affiche minuit moins cent secondes (23 h 58 min 20 s) en raison de l'« incapacité des dirigeants mondiaux à faire face aux menaces imminentes d'une guerre nucléaire et du changement climatique ». Ce niveau est le plus mauvais depuis 1947.


Covid-19 : bon courage pour se faire vacciner...

Sun, 31 Jan 2021 16:03:19 +0100 - (source)

Seringue
Seringue
Même quand on a péniblement réussi à obtenir un créneau pour être vacciné contre le covid, on peut encore voir son rendez-vous annulé la veille de la piqûre salvatrice. Voici le courriel qu'ont reçu une femme inscrite dans la commune de Gif-sur-Yvette dans l'Essonne. Même punition que ce que nous avions décrit ici.

Sujet : annulation vaccination

Madame, Monsieur, Vous avez pris rendez-vous au centre de vaccination de Gif-sur-Yvette pour une première vaccination le 29 janvier 2021 ainsi qu’un deuxième rendez-vous pour la seconde injection. Nous vous informons que, faute d’approvisionnement suffisant en vaccins, l’Etat demande aux centres de vaccination de déprogrammer des rendez-vous. Compte tenu de l’absence de visibilité sur les semaines à venir, nous sommes dans l’incapacité de refixer de nouveaux rendez-vous. En conséquence vos deux rendez-vous sont annulés Nous vous invitons à vous rendre sur santé.fr. Sachez que la ville de Gif a tout mis en œuvre pour l’ouverture d’un centre de vaccination sur son territoire, mais hélas son volontarisme est freiné par l’incapacité des services sanitaires de l’état à fournir les vaccins. Nous vous souhaitons bon courage dans vos démarches.

«Ce qui m'a fait voir rouge c'est cette formule : "Nous vous souhaitons bon courage dans vos démarches", fulmine la septuagénaire. Pourquoi on ne nous met pas sur liste d'attente ? Là on doit tout reprendre à zéro et passer des heures sur Internet en espérant...


Covid : il ne se passe rien dans les écoles

Fri, 29 Jan 2021 19:51:28 +0100 - (source)

Il suffit de ne pas regarder

Les profs s'époumonent depuis des lustres sur les réseaux sociaux : il est impossible de protéger des enfants et des ados à l'école, les protocoles du ministère sont inapplicables. Des clusters commencent à apparaître.

Point presse du ministère le 29 janvier sur la situation dans les établissements scolaires

A chacun son analyse, le virus tranchera. Pour l'Allemagne, l'Autriche, la Grèce, l'Écosse, le Danemark, la Thaïlande, la Grande-Bretagne, la fermeture des écoles a été décidée. En France, Dominique Le Guludec, présidente du collège de la Haute autorité de santé a indiqué sur France-Inter que « les écoles, c'est ce qu'il faut fermer en dernier » dans l'hypothèse d'un troisième confinement. Le premier ministre est sur la même longueur d'ondes : il faut « vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer des écoles » car les conséquences sont « absolument dramatiques ».

En dépit des certitudes des autorités françaises qui sont à rebours de celle d'autres pays, l'Éducation nationale a indiqué le 29 janvier que 96 établissements scolaires font actuellement l'objet d'une fermeture en raison du Covid-19, soit une augmentation de 50% en l'espace de 8 jours. Par ailleurs, la présence en France de la variante britannique du virus qui est nettement plus contagieux pour les enfants devrait peut-être alerter le ministre ?

« Il y a un vrai problème de mesure de l'impact de l'épidémie dans les écoles, nous explique un cadre du SGEN. Un moyen de dire que tout va bien est de limiter le nombre de cas contacts. J'ai eu connaissance d'un cas où un élève était malade dans un ensemble scolaire à Paris, eh bien l'ARS a décidé que personne n'était cas contact et ne devait s'isoler. Pas ses voisins de...


Projet Emblème : Nouvel Habitat remporte deux procès devant la cour administrative d'appel

Fri, 29 Jan 2021 10:50:45 +0100 - (source)

D'autres procédures sont toujours en cours

Comme en première instance, le promoteur au coeur du projet Emblème, a gagné deux procès. L'un portait sur la décision permettant à la ville de céder un terrain, l'autre sur la validité du permis de construire. Un revers pour les opposants au projet.

Le projet d'immeuble Emblème - Copie d'écran

La société Nouvel Habitat, qui porte le projet controversé de projet Emblème, a remporté deux procès devant la cour administrative d'appel. Le premier portait sur une décision en conseil municipal permettant de céder un terrain nécessaire à la construction et d'en fixer le prix. Le second, concernait la validité du permis de construire attribué à Nouvel Habitat par les équipes de l'ancien maire Laurent Hénart. Dans les deux cas, Nouvel Habitat avait remporté le procès en première instance. Dans les deux cas, les décisions de première instance sont confirmées.

Dans un e-mail auquel étaient jointes les deux décisions, Alexis Merlin, président de Nouvel Habitat indique qu'« avec ces deux décisions, la Cour Administrative d’Appel de NANCY rappelle le droit applicable et sécurise ainsi les autorisations rendues par l’ancienne municipalité sur le dossier Emblème. Après le séisme médiatique de ces derniers mois, elle se prononce indirectement sur les conditions du retrait du permis de construire modificatif délivré le 29 juin 2020 par l’ancienne municipalité en invalidant implicitement la décision prise le 29 septembre 2020 par M. le maire, M. Mathieu Klein. Pour mémoire, M. Mathieu Klein, alors candidat, avait déclaré en plein second tour des élections municipales que "tout ce qui sera en son pouvoir en tant que maire sera mis en œuvre pour empêcher ce projet de voir le jour" (Lorraine Actu 5/06/2020). Le "fait du prince" politique est...


Producteurs de seringues et aiguilles : plus secret défense que la CIA et la NSA

Wed, 27 Jan 2021 10:08:08 +0100 - (source)

Impossible de leur parler pour confirmer la pénurie actuelle

Nos sources sont unanimes : il y a pénurie de matériel. C'est un problème pour de nombreux soins qui requièrent des seringues et des aiguilles. Nous avons tenté de confirmer cela auprès des fabricants et autres distributeurs : impossible de parler à une seule personne. Petit tour dans un monde ubuesque...

Seringue - Wikipedia

Cela fait quelques jours que plusieurs sources nous remontent l'information. Il devient impossible de commander des seringues et des aiguilles de certains types. Plusieurs marques sont concernées, comme Terumo, BD, Nipro, PIC. Selon nos informations, il est impossible de se réapprovisionner avant fin janvier au plus tôt. Au delà de la problématique que cela pourrait éventuellement poser pour la campagne de vaccination en cours contre le covid, ce sont tous les autres usages qui sont pénalisés. Car selon l'une de nos sources, le gouvernement a réquisitionné certaines références de seringues et d'aiguilles. Comme un air de déjà vu (mais avec les masques).

« Les stocks des différents types d'aiguilles nécessaires en France sont adéquats et doivent permettre de vacciner tout le monde », a indiqué mi-janvier sur France Inter le Pr Alain Fischer, le « Monsieur vaccin » du gouvernement. Et la méthode Coué, c'est sa came : « J'ai entendu le ministre répéter qu'il y avait le matériel et donc il ne doit pas y avoir, dans les jours ou les semaines qui viennent, de difficultés à ce niveau ». Si le ministre l'a dit...

Checknews indique de son côté que pour la Direction générale de la Santé (DGS), le gouvernement a suffisamment anticipé les besoins pour ne pas se retrouver pris de court. Elle affirme avoir acquis, pour le compte de l’Etat, des aiguilles et des seringues, en plus des doses de vaccin. Ces stocks viennent en complément de ceux déjà détenus...


Vaccination des plus de 75 ans: acte 2

Sat, 23 Jan 2021 21:41:08 +0100 - (source)

Inauguration en grande pompe du vaccinodrome de La Rochelle

Des infirmières, des médecins, le maire et ses adjoints, le directeur départemental de l'ARS, le représentant du préfet de Charente-Maritime, il y avait une grosse agitation ce soir-là sur la scène du nouveau théâtre vaccinal Rochelais. Résumé de cette avant-première…

Centre de vaccination

Le lundi 18 janvier débutait la campagne de vaccination des plus de 75 ans. Sur place, nous avions constaté que le petit centre municipal dédié à cet effet avait été pris d'assaut par une partie des 18.000 personnes concernées. Les trois coups viennent d'être frappés ce vendredi soir à la Rochelle: le lundi 25 janvier débutera la -grande- campagne de vaccination! La nuance est de taille en ce qui concerne les locaux, la différence sera d'importance en termes de nombre de personnes vaccinées. On y prévoit d'effectuer 142 vaccinations au premier jour, pour en compter 668 en fin de semaine (contre une cinquantaine/jour sur l'ex-site). Et afin d'accueillir au mieux cette large population, la municipalité s'est équipée d'un vaccinodrome de luxe. Il s'agit ni plus ni moins de la grande salle d'exposition et de conférence de l'Espace Encan. Un hall d'entrée somptueux, de larges allées végétalisées, de confortables box d'accueil du public, un téléviseur grand écran pour patienter, tout parait prévu pour piquer chic, vite et bien.

Grand, beau, et vide: il ne manque que les vaccinés pour donner de la vie à l'image
Grand, beau, et vide: il ne manque que les vaccinés pour donner de la vie à l'image

Comment ne pas se réjouir de la tenue d'une aussi belle soirée où tant de hauts responsables allaient enfin pouvoir répondre aux si nombreuses questions que tout le monde se pose. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, une visite guidée des lieux s'imposait. Conviés à l'événement, quelques...


Marseille : la police bat en retraite ?

Thu, 21 Jan 2021 14:56:32 +0100 - (source)

Cité Castellane - Wikipedia - CC BY-SA 3.0
Cité Castellane - Wikipedia - CC BY-SA 3.0
Un procès verbal vaut mieux parfois qu'un long discours. Voici le compte-rendu de policiers venus procéder à une audition dans la citée de la Castellanne à Marseille qui est parvenu à Reflets.

Nous le reproduisons :

"--- Précisons nous trouver toutefois en milieu hostile à notre présence, la citée de la Castellanne étant particulièrement dangereuse pour les effectifs de police, car hébergeant 3 points principaux du trafic de stupéfiants à Marseille.---

--- Constatons que le nom du dénommé X n'est pas présent sur les boîtes aux lettres en partie arrachées et dégradées.---

--- Mentionnons qu'aucun habitant acceptant de nous ouvrir ne déclare connaître cet individu.---

--- Nos recherches vaines, décidons de quitter les lieux avant "l'ouverture" du point de trafic situé juste à proximité afin d'éviter des dégradations sur notre véhicule par jets de projectiles.---

--- Retournons à notre service pour rédaction du présent.---"

"La situation est vraiment grave dans certains quartiers, rapporte une source judiciaire. Cet exemple témoigne de la difficulté du travail des policiers et plus largement de la présence de ceux qui représentent l’État." Mais n'est-ce pas justement ce que les enquêteurs ont voulu faire passer ? Un message ? Il n'y a aucun intérêt pour des policiers de remonter à un magistrat ce type de précisions, si ce n'est propager une idée, fausse, que la police ne...


Vaccination des plus de 75 ans : l'effet Mauricette

Tue, 19 Jan 2021 23:55:00 +0100 - (source)

Derrière l'info en continu et les effets d'annonces, la réalité du Covid

La première dame de France à s'être fait vacciner va bien ! La rumeur n'était qu'une sinistre fake news. En voici une autre qui aura fait long feu : le lundi 18 janvier, les plus de 75 ans pourront se faire vacciner…

Quand la com' prend le dessus sur l'évènement

Quittons la grosse agitation de l'Île-de-France pour la douce quiétude des régions. Rapprochons nous de la Charente-Maritime pour arriver jusqu'à La Rochelle, ville phare d'une communauté d'agglomération de quelque 170.000 âmes. Ici comme ailleurs les seringues devront piquer à plein régime sachant que le gouvernement a annoncé son souhait de traiter un million de personnes âgées d'ici février. En conséquence l'ouverture de la campagne anti-Covid pour les personnes de plus de 75 ans fut ici annoncée le 15 janvier dernier, lors d'une conférence de presse présidée par Monsieur le Maire. Jean-François Fountaine s'y déclarait alors prêt à affronter la dure réalité du moment. Le ton était constructif, volontaire, voire familier, et le discours faisait plaisir à entendre. On se serait presque cru Chez Mauricette à pouvoir se faire si facilement vacciner au bar entre amis. Pourtant à l'énoncé de certains chiffres, il y a lieu de s'étrangler sous son masque: 18.000 personnes de plus de 75 ans sur l'agglomération pour 40 doses de vaccin/jour actuellement disponibles au centre municipal de vaccination. Le compte n'y est pas vraiment, et même vraiment pas.

Le match: Mauricette VS Monique

Sonnez trompettes et clairons, envoyez les majorettes, à l'aube du 18 janvier la presse locale fut toute conviée à assister à la première séance de vaccination. Ici la patronne s'appelle Monique. D'un clic-clac Kodak une photo d'elle fut...


Covid – Où sont les doses de vaccin ?

Fri, 15 Jan 2021 16:34:00 +0100 - (source)

Les hôpitaux parisiens ont frôlé la rupture

Le gouvernement a répété qu'on disposait déjà de 1,15 million de doses, sur lesquelles seules quelque 300 000 ont été utilisées. Pourtant, il arrive que certains hôpitaux, comme à Paris, soient déjà en tension en termes d'approvisionnements. En outre, de 10 millions de doses de vaccin, on n'en espèrerait plus que 4 millions à la fin février. Décryptage.

Conférence de presse

En manque déjà le week-end dernier, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), le groupe hospitalier dit pivot en charge de fournir les doses de vaccin contre la Covid aux hostos et certains Ehpads des départements 75 (Paris) et 92 (Hauts-de-Seine), a bien cru se retrouver de nouveau en rupture, avec cette fois une vraie menace sur « les rendez-vous déjà pris », fulmine un pharmacien du groupe. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la direction a pris la décision, relayée par France Inter le jeudi 14 janvier, de réduire la vaccination des soignants pour sécuriser les doses pour les plus de 75 ans... Avant de rétropédaler.

Grâce à l’arrivée de « 5 000 doses supplémentaires d’ici le week-end », il n’y aura pas de « freinage sur la vaccination de celles et ceux qui sont dans les catégories autorisées à se faire vacciner », a rassuré Martin Hirsch, le directeur général de l'Assistance publique, quelques heures plus tard. Mais en coulisses, c'est toujours l'angoisse : « On est au courant de rien, on n'a aucune visibilité sur les livraisons, c’est le bordel partout, tout le temps, et c'est parti pour durer ! », nous explique le pharmacien. « Et là, sur ordre, parait-il, du Premier ministre, on nous a demandé de réserver les quelques doses restantes pour l’ouverture des centres vaccinaux et faire plaisir aux maires qui s’en occupent ! Mais bien sûr ça nous tombe dessus au dernier moment, et c’est la panique pour nos plannings. Je n’ose même pas penser...


Powered by VroumVroumBlog 0.1.32 - RSS Feed
Download config articles