Autoblog de paulds.fr

Ce site n'est pas le site officiel de paulds.fr.
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de paulds.fr

La psychose de la fin de l’internet illimité

Sun, 21 Aug 2011 11:04:56 +0000 - (source)

Vendredi dernier (19 août) Owni sortait un article sobrement intitulé « la fin de l’internet illimité » présentant l’entente en cours de nos chers amis de chez France Telecom (Orange), Bouygues et SFR sur une nouvelle segmentation des offres grand public qui pourraient introduire des paliers maximums de consommation en débit (vitesse) et en données (quantité).

Je n’ai rien à reprocher à l’article en lui-même (à ceci près que le dernier paragraphe qui est la clef de tout aurait du être un peu plus mis en avance à mon goût) et c’est même plutôt intéressant de glisser un oeil dans la serrure pour regarder comment les FAI se préparent ensemble (euh on a pas une loi contre ce type de pratiques en France ?) à la mettre profond au consommateur.

Ce que je déplore par contre ce sont les réactions à cet article alors que tout ce qui y est abordé est déjà en place et que bien pire se prépare depuis des années déjà…

On a vu récemment l’exemple de Orange qui se tire joyeusement la bourre avec Megaupload, Youtube eux aussi pourris par Free, SFR et Orange ou encore Dailymotion par Neuf

Bref la guerre des tuyaux a bien commencé depuis des années et le consommateur en souffre déjà, certes de façon moins visible et plus technique, par du bridage, du contrôle de débit sur ce que vous pouvez vouloir consommer et bientôt même sur du filtrage (thanks Hadopi).

Alors que là on parle de nouvelles offres, qui ne pourront venir qu’en complément des précédentes et à un tarif inférieur sous peine de voir une majorité des clients se sauver (cf. l’exemple sur la répercution e la TVA sur le mobile). Bref l’apparition de l’Internet par services gérés sur le fixe – ce qui de toute façon est au programme avec nos chères télé-connectées par exemple et restera dans tous les cas un choix du consommateur final.

La clef de l’article, le dernier paragraphe donc, est bien que Free n’est pas consulté par les autres opérateurs dans leurs petites magouilles. Il s’agit donc de proposer une offre qui puisse entrer en concurrence avec la (/les bientôt ?) offre de Free et pas torpiller d’un coup les 3 opérateurs qui ont déjà du mal à vendre leurs box à des clients qui associent de plus en plus free à un monsieur bizarre, mais qui a « tout compris ». Preuve en est que ce type de réunions pour accord sur les offres et tarifs (encore une fois, réunion tout ce qu’il y a de plus illégal) se tient en l’absence du casseur de prix.

Soit dit en passant, la solution à cette surcharge du réseau qui pousse les opérateurs vers ce type de mesures – ou d’autres encore pires – est une meilleure répartition de ladite charge. Et je connais justement une technologie, en plein développement, qui réparti beaucoup mieux la charge que ce que l’on connait actuellement sur le réseau… Dommage que je connaisse aussi une Haute Autorité qui a pour seul but de l’interdire et de la diaboliser…

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles