Autoblog de paulds.fr

Ce site n'est pas le site officiel de paulds.fr.
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de paulds.fr

Petite réflexion sur le DDOS à l’heure de l’immédiateté

Tue, 16 Aug 2011 09:16:54 +0000 - (source)

Vous le savez probablement si vous trainez dans le coin de temps en temps, par principe je suis opposé au DDOS – j’ai fulminé en lisant la réflexion de RMS sur le sujet et puis comme souvent je me suis remis en question – qu’est-ce qu’un DDOS de nos jours au sein de notre société ?

Déjà posons les prémisses : je n’aime pas la comparaison avec une manifestation de RMS. Laissons au matériel ses modèles anciens et réfléchissons sur de nouvelles bases quand on aborde l’immatériel, ça ne peut-être que plus sain.

Ensuite : ce que je reproche au DDOS est principalement d’être de la censure unilatérale d’un moyen de communication (appartienne-t-il à un dictateur, je préfère que tous puissent le voir s’exprimer) sous la pression d’une masse pas nécessairement représentative de qui / quoi que ce soit. En l’espèce c’est donc une forme de gouvernance par la terreur « be good ou on te censure » – Mais en même temps je considère la politique moderne comme une forme de terrorisme aussi (je reviendrai un jour sur ce principe).

Et puis d’un autre côté on a un certain nombre de gouvernements, d’institutions, de monopoles en tout genre inatteignables au quotidien, pour certaines institutions dans certains pays on peut espérer apporter un peu de sa voix toutes les x années, pour beaucoup on a plutôt intérêt à se taire… Et à côté de cela l’actualité avance, elle va même à une vitesse jamais égalée et est accessible par (presque) tous.

Alors que faire ? Sachant que l’on a un outil qui nous donne une voix toutes les x années et un autre qui nous permet de réagir instantanément, sans compétence particulière, sans limite d’âge, de nationalité ? Comment résister à cet appel qui pourrait se résumer à « le pouvoir par le peuple et pour le peuple » si tous s’y mettaient demain (ce serait un beau bordel mais je serai curieux de voir ça).

Je reste opposé au DDOS dans son principe, je suis ravi de le voir reculer ces derniers temps mais finalement je comprends la démarche et suis attristé de voir la chasse aux sorcières lancée contre ceux qui n’ont fait que donner un outil (qui existait déjà depuis bien longtemps, hping3 au hasard) à d’autres pour s’exprimer.

Bref comme la comparaison dont on parlait au début avec une manifestation, la comparaison avec du vandalisme souvent lancée dans les médias par les autorités ne me paraît pas justifiée et il est temps de réfléchir à une alternative permettant aux gens de prendre la parole plus simplement dès qu’ils le veulent plutôt que de taper sur ceux qui le font avec les outils que leur donne « le camp d’en face »…

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles