Autoblog de paulds.fr

Ce site n'est pas le site officiel de paulds.fr.
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de paulds.fr

Non je ne suis pas de gauche… désolé ?

Mon, 11 Jul 2011 16:41:33 +0000 - (source)

C’est fou comme quand on prend parti contre des mesures débiles lancées par un parti mal dirigé et qui s’est perdu dans ses objectifs on est catalogué comme appartenant à celui d’en face, même s’il n’a « d’en face » que le nom… Raté, je m’en suis aussi pris au PS et il n’est pas plus que l’UMP ma couleur politique.

Actuellement si l’on veut voter il faut s’inscrire (presque automatiquement mais j’y reviendrai) dans le sacro-saint clivage gauche / droite. Si je devais m’y inscrire mon cœur d’entrepreneur irait plutôt à droite mais le parti majoritaire à droite n’est pas du tout ce qui représente pour moi une couleur politique dont le rôle est de défendre les entreprises pour créer de l’emploi et de la richesse.

Oui je suis un atroce capitaliste qui croit en les vertus de l’entrepreneuriat, n’ayant pas pour le moment eu la chance de voir un autre régime fonctionner mieux, je me dis que le moins pire est pas nécessairement mauvais dans ses principes – son application c’est autre chose.

Pire encore : le parti de droite actuel foule allègrement au pied des valeurs qui pour moi sont fondamentales comme les droits de l’Homme ou la Neutralité du Net (pour ne citer qu’eux). Mais encore une fois ce n’est pas mieux en face et le jour où un responsable du PS m’a dit mot pour mot « je n’en n’ai rien à branler de la misère humaine » je me suis dit que non, je ne suis définitivement pas de gauche… surtout avec une gauche qui « défend » le peuple plus par carriérisme que par conviction ou qui ne se définit uniquement par l’opposition aux projets de la droite.

Bref je suis bien emmerdé au moment de voter, et ce clivage gauche / droite m’insupporte chaque jour un peu plus. Il part en effet du postulat que l’on doit diviser en deux la population pour que certains soient délibérément mis à l’écart, trop cons, trop pauvres ou trop trop riches qu’ils sont pour participer au débat qui finalement les concerne aussi un peu quand même. Je suis d’autant plus emmerdé que j’ai bien conscience que les informations qu’ont la majorité des français est bien partielle et manifestement orientée (ne me dites pas qu’un téléspectateur de TF1 est en mesure d’avoir un jugement clair sur le pays dans lequel il vit) et que dans ce contexte le vote est finalement un jeu de communication des politiques et des médias plus qu’un choix réel et éclairé du peuple.

Pour le moment, à 23 ans, je n’ai voté qu’une fois : nul.

En 2012 je pense, si je suis toujours en France, que je me déplacerai pour voter. Mais je serai bien emmerdé pour choisir un candidat qui me plaise. Le seul mouvement d’ampleur (donc Parti Pirate exclu, parti auquel va bien entendu mon cœur) qui me paraisse rassembler au-delà de ce clivage nauséabond et contre-productif est le parti des Verts… Reste à voir s’il sera bien mon choix de 2012, pas sûr à l’heure actuelle…

Edit : une chose que j’ai oublié de préciser : je connais des politiques à droite comme à gauche, des militants aussi, qui sont des gens intègres et formidables… Ils ne sont bien sûr pas visés par ce papier et je les prie de me comprendre ou de me questionner ;)

flattr this!


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles