Autoblog de mangetamain.fr

Ce site n'est pas le site officiel de mangetamain.fr
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de mangetamain.fr

Pourquoi les pages entreprises vont détruire Google+

Fri, 08 Jul 2011 16:54:56 +0000 - (source)

Beaucoup de ceux qui ont eu la chance de tester Google+ le disent : ce service est beaucoup plus pratique, agréable et bien plus intelligent socialement que Facebook. Pour autant, je suis persuadé que d’ici un mois ou deux, il sera aussi gangrené que Facebook. Voilà pourquoi.

Sur Facebook, il y a deux choses qui fâchent : la masse d’abrutis analphabète et la dimension commerciale.

Pour la première, je ne me fais pas trop de soucis. Mme Michu et xXx-beîBeï-xXx ne migreront pas sur Google+ de sitôt.

Pour la seconde, je lance la pierre aux animateurs de communauté (autrement dit community manager, ce mot me donne toujours la gerbe). Ces gens sont le venin des réseaux sociaux.

Sur Twitter, ce sont eux qui dictent les lois empiriques et les bonnes manières de tweeter. Ce sont eux qui complexifient un système hyper-simple pour vendre leurs services aux entreprises complètement perdues sur Internet.

Ouais je suis CM. Je m’occupe de gérer les  flux sociaux en B2C sur divers médias 2.0… Je gère des canaux bi-directionnels marketing/animation et je récupère les feedbacks ouais.

Traduction : « Je suis un noob. Je tweet et je fais remonter les commentaires que les internautes publient à mon chef. »

Comment se faire embaucher si le service que l’on rend est à la portée de tous ? Réponse : on complexifie le truc pour se rendre crédible. C’est ce qui s’est passé sur Twitter, sur Facebook et c’est ce qui arrivera sur Google+ très rapidement.

Les early-adopters s’inquiètent des applications qui arrivent sur Google+ ? Ils ne devraient pas. Le vrai problème va venir des pages entreprises. Qui dit « pages entreprises » dit « business », qui dit « business » dit « arrivistes ». Les arrivistes ne vont pas tarder.

Je vois déjà les articles arriver :

Ayé, les vautours écrivent les règles. Les bonnes manières. Pourquoi ? Pour crédibiliser leurs futurs prestations. Le plus il y a de règles à respecter, le plus c’est compliqué… et le plus ils peuvent vendre leurs prestations.

Le problème, c’est qu’un web-système social a vite fait de s’enrailler parce qu’une poignée d’abrutis plus visible que les autres dicte sa loi. C’est ce qui se passe continuellement sur Twitter et qui pourrit largement le réseau : débat autour de l’influence, classement des plus influents et j’en passe.

Toujours à propos des pages entreprises et pour modérer mes propos sur Mme Michu, un autre phénomène me fait un peu flipper. La kikoololisation de Twitter date exactement de l’instant où Justin Bieber s’est installé sur le réseau. Ni plus, ni moins. En sera-t-il de même quand il viendra sur Google+ ? Lui ou un autre, peu importe.

Google+ c’était beau, c’était pur, c’était propre… Adieu Google+.

 


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles