Autoblog de mangetamain.fr

Ce site n'est pas le site officiel de mangetamain.fr
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de mangetamain.fr

« Vis ma vie de blogueur » : 24h dans la peau d’un blogueur loser

Thu, 03 Jun 2010 09:52:35 +0000 - (source)

Qu’on se le dise : bloguer n’est pas toujours un plaisir. Des fois, c’est la panne complète : on se sent vide, on n’a rien à dire et le peu qu’on balbutie n’intéresse personne. Un état fantomatique qui décourage à publier la moindre note. Twitter compris.

Au contraire, il arrive que certaines semaines soient aussi fertiles que du fertiligène. (Du bon billlleeeeeeeet…. Nanananaa (Ouai bah si tu comprends pas la vanne clique sur le lien fertiligène aussi, tss!))

Let’s play : 24h dans la peau d’un blogueur, épisode 1. [dans_la_peau_dun_blogueur-01x01_xVid_RiP_by_h4x0r42.mpeg]

 

Lundi matin, 6h. Le reveil sonne.

« Hummf…. Grrmmmff……. ». Le blogueur est ronchon.
Il consulte ses mails depuis son téléphone, comme chaque matin. Mais aujourd’hui, il n’en a qu’un :  celui-ci provient de son blog et lui annonce un nouveau commentaire. Bonne nouvelle ! Il l’ouvre avec hâte.

Vous  avez un nouveau commentaire, par Figakeqoh (gevi95xogu@gmail.com)
Hello I loooove your website ! By the way do you want Viagra right now ???? -50% !

Triste et humilié, le blogueur se dit qu’il écrira probablement un article pour dénoncer le spam et tailler ces bâtards de spammeurs. VENDETTA.

7h, sur le quai de la gare.

En route pour la fac ! Il attend son train sur le quai de la gare. Ahh, il voit la locomotive qui arrive au loin ! Et, quelques secondes plus tard, un cycliste qui attendait sur le quai à côté de lui se fait faucher par le train. VITE le blogueur saute sur son téléphone pour live-twitter l’accident ! Mais quel drame… Aucune phrase d’accroche. Aucune blague à faire sur la Twitpic. Catastrophe. Il ne twittera rien.

Une lueur d’inspiration lui vient à l’esprit : dès qu’il rentrera chez lui ce soir, il rédigera un billet sur l’incompétence des employés SNCF et sur les retards quotidiens des TER.

Entre midi et deux.

A table, le blogueur discute de ses hobbies avec une pote d’amphi. Les deux compères en viennent à parler d’Internet et l’amie pose une question récurrente :

L’amie relou : Mais en fait c’est quoi Twitter ?

Le blogueur : Bah si tu veux c’est heuu tu vois tu mets des messages de 140 caractères et humm ben y’a des gens, tes followers, qui voient tes messages et qui peuvent te répondre ou te retweeter.

L’amie relou : Ah ok c’est comme Facebook en fait.

Le blogueur : Nooon pas du tout… Facebook c’est.. c’est pas très utile tu vois.

L’amie relou : Non je vois pas.

Le blogueur : Beeen… Twitter tu échanges des info, des liens… Alors que Facebook c’est surtout pour raconter ta vie quoi.

L’amie relou : Ok.  Je vois pas trop l’intérêt, là, comme ça.

Le blogueur : Je… je… bheu… (le blogueur bave et devient rouge).. Ouai ok ben normal, Twitter faut un QI minimum. Toi t’es plutôt juste bonne à passer ta vie sur Paf Le Chien et FarmVille, connasse. Alors retourne poker tes blaireaux de potes Facebook-addict plutôt que me poser des questions à la con comme ça.

Sous la pression d’une dépression 2.0, le blogueur craque. Il vient de perdre une pote d’amphi, une fan Facebook, et une followeuse potentielle. Les statistiques sont en chute libre. Espérons que Google Analytics apporte de meilleures nouvelles.

16h, pas le temps de goûter, il faut bloguer.

« Vrmmmmmmmmmmmmmmt………. BIP. BIP. TUUUUUUT. » (c’est l’ordi qui démarre, fais un effort pff!)

Le blogueur dépressif fonce sur l’administration de son blog et commence à rédiger un article titré « L’impacte du spam sur les retard des trains TER. ». Il ne sait plus trop où il en est, mais ce qui est sur, c’est que l’article est corrosif. L’auteur se permet même un point godwin dès le second paragraphe, en corrélant le confort des wagons TER avec ceux des trains de Juifs lors de la dernière guerre. Du freestyle et de la haine.

Article publié.
Article twitté : « Mon dernier article, et c’est pas de la merde : http://co.to/ef68 – pls RT »

Il ne reste plus qu’à attendre…….. Premier RT au bout de 15 minutes par le bot @deMerde qui retweet systématiquement les messages contenant le mot « merde ». Une première victoire pour l’ami blogueur. Mais l’attente reste longue. Loooooongue….

Aaahhh, premier commentaire : on lui signale une faute d’orthographe dans le titre de l’article. Détruit de l’intérieur, il ne laisse rien transparaitre :

« Merci en effet, une coquille s’est glissée dans le titre de l’article. Bien cordialement. »

Autrement dit :

« Merci connard, mais les DM c’est pas fait pour les chiens ;). »

 

Il est 22h. Toujours aucune réaction malgré 4 auto-RT en 2h. Dépité, il se demande si un article sur « le manque d’inspiration » ne serait pas la seule solution pour se tirer de ce mauvais pas, pour lutter contre la malédiction. Pourquoi pas.

Il commence son nouveau billet : « Vis ma vie de blogueur : 24h dans la peau d’un blogueur loser ».

Vous connaissez la suite.

 


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles