Autoblog de gordontesos.com

Ce site n'est pas le site officiel de gordontesos.com
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de gordontesos.com

Lettre ouverte aux députés – LOPPSI article 4

Wed, 12 Jan 2011 08:48:07 +0000 - (source)

Ceci est un exemple type de lettre ouverte que j’encourage à personnaliser, puis envoyer à votre député, s’il a voté pour le projet de loi LOPPSI et pour son article 4 qui, je le rappelle permet une censure du net sans aucun contrôle ni la moindre garantie, loin de toute décision judiciaire. Elle a été rédigée par Skhaen et moi-même, à partir du modèle rédigé et publié par le Parti Pirate. Elle est ici diffusée sous licence CC0 1.0 Universal (CC0 1.0) – Public Domain Dedication.

Il est important qu’un maximum de monde contacte ses élus pour leur faire comprendre la volonté forte de leurs électeurs, qu’ils sont censés représenter. Alors copiez cette lettre, modifiez-la si vous voulez (un minimum serait quand même d’éditer la signature et d’accorder quelques détails selon votre sexe et celui de votre député(e). Imprimez-la si vous préférez l’envoyer par courrier (ce qui a plus d’impact), elle a été rédigée de sorte à ce que les liens puissent être facilement lus et réécrits en format papier.

Madame, Monsieur le/la député(e),

Je suis particulièrement concerné, aussi bien professionnellement que personnellement, par Internet et par la législation qui s’y applique (ou tente de le faire). C’est avec intérêt que j’ai suivi l’actualité de la loi LOPPSI 2 (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieur) et plus particulièrement son article 4 [1].

J’ai eu connaissance de votre vote lors de la séance à l’Assemblée nationale du 21 décembre 2010 sur le projet de loi dit LOPPSI [2] et je tiens à vous exprimer ici mon profond désaccord avec les « idées » que vous tentez d’imposer. Bien que l’intention de combattre la pédopornographie soit tout à fait louable, les moyens mis en œuvre seront, comme l’ont souligné beaucoup d’experts[3] et d’associations[4], inefficaces, car les pédophiles n’opèrent  pas de manière « ouverte » avec leurs « clients »[5].

Cette loi ne protégera personne, ni enfants, ni internautes. Filtrer un site consiste uniquement à mettre ses mains devant ses yeux en se disant « je ne vois plus rien ». Les contenus sont toujours présents et il suffit de quelques minutes pour qu’ils soient de nouveaux disponibles[6], et nous ne parlerons pas des techniques de filtrage qui sont contournables sans aucun problème[7]. Mais il est hélas facile d’imaginer là l’opportunité pour un gouvernement, dont les déboires se multiplient, de se doter d’une arme de censure « discrète » et incontrôlable [8] [9] [10].

A force d’ignorer ceci, vous risquez bien plus que de perdre des voix. Ce projet de loi est  hautement liberticide, non seulement pour sa volonté quasi-avouée de filtrage et de censure du seul médium encore libre aujourd’hui, mais aussi pour son effrayant irrespect de la séparation des pouvoirs : c’est à la justice et à elle seule de décréter ce qui est illégal et ce qui ne l’est pas[11], et vous tentez de court-circuiter le processus judiciaire, pour répondre de la mauvaise façon à un problème, que vous vous permettez  d’ailleurs d’utiliser comme symbole pour faire passer une loi inacceptable.

En ma qualité de citoyen et d’électeur, je vous demande solennellement de faire votre travail de représentant(e) du peuple Français, et de voter contre cette loi, et plus particulièrement contre l’article 4.

En vous remerciant,

Gordontesos

Sources :

  • [1] « Loppsi 2, article 4?, par Zythom, expert judiciaire http://ur1.ca/2mwzk
  • [2] http://www.nosdeputes.fr et http://www.laquadrature.net/wiki/Memoire_politique
  • [3] Comme Cédric Blanchet, Ingénieur-chercheur et responsable du département de recherche en sécurité informatique chez EADS France http://ur1.ca/2momz
  • [4] Association L’Ange Bleu (A.N.P.I.C.P. : Association Nationale de Prévention et d’Information Concernant la Pédophilie) : « LOPPSI : la protection de l’enfance, cheval de Troie du filtrage généralisé d’Internet ? » http://ur1.ca/2qsov
  • [5] « Le commerce de la pédopornographie sur Internet de 2000 à 2010? par Fabrice Epelboin pour readwriteweb http://bit.ly/pedobiz
  • [6] « WikiLeaks : une épidémie de sites miroirs à travers le monde » sur PcINpact http://ur1.ca/2t5po
  • [7] « Filtrage d’Internet : la grande illusion (partie 2/2), proxy, routage et chiffrement », par Tristan Nitot http://ur1.ca/2t5h5
  • [8] « Loppsi 2, article 4?, par Zythom, expert judiciaire http://ur1.ca/2mwzk
  • [9] « En Tunisie, le régime se durcit pour éviter qu’Internet le renverse » sur Numerama.com http://ur1.ca/2s40b
  • [10] « Algeria joins the Internet censors club » sur OpenNet.net http://ur1.ca/2t5kg
  • [11] « Émettre des images pédopornographiques, c’est un délit. Donc c’est pour cela qu’on n’a pas mobilisé un juge ; parce qu’on nous fait la critique que le filtrage il sera par une autorité administrative » – Eric Ciotti http://ur1.ca/2pgb5

Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles