Autoblog de gnuzer.legtux.org

Ce site n'est pas le site officiel de gnuzer.legtux.org
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de gnuzer.legtux.org

De l’art d’acheter un PC…

Wed, 06 Apr 2011 20:09:27 +0000 - (source)

 

Prologue

C’est début janvier que j’ai commandé ce Thinkpad Edge 14″. Il me fallait un ordinateur de type PC, de bonne qualité, pas trop cher (moins de 600 €), relativement performant, si possible portable.

Pourquoi portable ? Parce que les moniteurs fixes étant encore relativement chers, un PC fixe n’aurait pas été tellement plus avantageux. Sans compter qu’on perd la souplesse d’utilisation d’un PC portable (étant dans une zone wifi, je me voyais mal déplacer régulièrement ma tour en cas de mauvaise réception…).

Pourquoi de bonne qualité ? Parce que j’aime voir les choses sur le long terme. Je préfère dépenser 600 euros dans une machine bas de gamme qui durera 10 ans que 500 euros dans la première bouse haut de gamme achetée en grande surface qui me claquera dans les mains au bout de deux ans. Et aussi parce que le culte de l’obsolescence programmée qui caractérise notre société d’hyper-consommation me fait horreur : je ne tiens pas à y participer.
Ma maigre connaissance du marché de l’électronique me permet de dire que les modèles Thinkpad de la marque IBM/Lenovo sont réputés pour leur fiabilité et leur qualité. À envisager, donc.

Pourquoi pas trop cher ? Parce qu’il me fallait cet ordinateur immédiatement, je ne pouvais attendre d’économiser plus. J’excluais cependant les netbooks, très avantageux niveau prix mais très limités (c’est très bien pour surfer, installer des serveurs basiques, on peut même y jouer à des jeux vidéos 2D pas trop dégueulasses, mais dès qu’il s’agit d’utiliser de gros programmes en java (comme Freenet, Oneswarm, ANTs, Frostwire… enfin tous ces petits programmes qui servent à faire du vrai Internet librement), c’est une galère). J’envisageais de monter un laptop en kit, bien que n’ayant jamais assemblé d’ordinateur. Après mettre renseigné je repoussais cette possibilité, bien trop hasardeuse et risquée[1].

Il me restait donc la possibilité d’acheter un Thinkpad d’occasion sur ebay… Conjecturant que ceux qui achètent des Thinkpad (et les revendent) sont généralement des geeks, je supposais qu’ils auraient pris soin de leur machine, et que le fait qu’il s’agisse d’occasions ne se ferait pas trop sentir. Mais ayant passé trop de temps à baver devant les derniers modèles de Thinkpad sur le site de Lenovo, je me laissais tenter par un modèle relativement récent, un Thinkpad Edge 14″ à base de Core i3, disponible – occasion inespérée – pour environ 600 euros sur ebay, livraison comprise (environ 90 $), vendu par un particulier, provenance : USA, état : comme neuf.

Note : lorsqu’on achète ce type de matériel, il faut penser à acheter également un adaptateur secteur compatible (en l’occurence US 110V (type A, 2 broches)–> EU 220V (type E/F)), ainsi qu’un jeu d’autocollants pour clavier (si on veut passer son QWERTY en AZERTY, en BÉPO…ou tout autre format adapté pour le français), qu’on peut trouver ici, par exemple.

 

Premières péripéties

L’item fut donc commandé début janvier, passa successivement entre les mains d’USPS puis de Chronopost, arriva à la douane trois jours plus tard, laquelle m’envoya une lettre me sommant de donner des informations sur mon colis et de m’engager à payer une taxe au cas où on voudrait m’en faire payer une, et à laisser la douane orner mon casier judiciaire d’une amende pouvant aller jusqu’à trois fois le prix de l’objet au cas où les douaniers décideraient qu’il s’agit d’une contrefaçon. J’envoie les informations demandées à Chronopost, par mail (avec des screenshots et des scans pour les factures), je reçois en réponse un accusé de réception.

 

Au bout de deux semaines, ne recevant rien, je commence à renvoyer régulièrement des mails à Chronopost pour leur signifier mon inquiétude. Je reçois systématiquement une erreur 550 en retour. J’apprends ça et là sur le web que Chronopost, caylemal, qu’ils travaillent main dans la main avec la douane, et que les colis peuvent y séjourner plusieurs mois, sans explication, voire même disparaître, une sorte de garde à vue hardcore, en quelque sorte, mais pour les objets.

 

Plan B

Au bout d’un mois, ne sachant ce qu’il est advenu de mon ordinateur (la hotline de Chronopost n’étant disponible que quand je ne le suis pas, le principe d’une hotline, quoi), et ayant besoin de cet outil dans les plus brefs délais[2], je décide de sacrifier mes dernières munitions et d’acheter un ordinateur presque équivalent… mais le moins cher possible.

Et là mon choix ne peut plus se tourner que vers les PC fixes à monter soi-même. D’une part parce qu’ils sont moins cher et qu’on peut faire évoluer le prix de façon très souple, d’autre part parce que cela garantit une certaine sécurité pour tout ce que concerne la livraison/douane. Si un ou deux colis disparaissent, cela ne fait qu’un ou deux composants à racheter, et non l’ordinateur entier.

Je repère deux sites intéressants pour choisir sa configuration en ligne : celui de LDLC et celui de TopAchat. L’assistant de configuration de TopAchat est très bien fait, on s’y instruit très vite. Au bout de quelques jours, j’arrive à réunir boîtier, MoBo, RAM, Proco, Alim, Moniteur, Clavier/souris, Carte Wifi, Multiprise, ventilo, disque dur… en évaluant chaque composant en fonction de son prix, de ses performances, de sa consommation, de la réputation de sa marque, de son taux de pannes, et de la compatibilité avec les autres composants.

[liste de liens]
http://www.topachat.com/pages/configomatic.php

http://www.topachat.com/comprendre/choisir-processeur.php
http://www.topachat.com/comprendre/choisir-carte-mere.php

http://www.topachat.com/comprendre/monter-son-pc/index.php
http://www.hardware.fr/articles/773-1/taux-pannes-composants.html

http://www.antec.outervision.com/

Si on se débrouille bien, on arrive à une liste dont aucun composant ne fait plus de 50 €, sauf le moniteur… (C’est d’ailleurs le seul truc un peu embêtant quand on achète un PC en kit… Les moniteurs LCD récents sont pratiquement tous des widescreen (18 pouces minimum), et il est difficile d’en trouver à moins de 90 €.)

…avant de se rendre compte, au moment de passer à la caisse (de valider la commande, quoi), que TopAchat ne comptabilise pas la TVA dans les prix de ses composants… on se retrouve donc avec un total TTTTTC bien plus élevé que le total affiché par le configurateur en ligne. Vu sous cet angle, l’offre de LDLC paraît alors tout de suite plus alléchante[3]

La bestiole arrive assez vite. Chronopost n’est finalement pas si médiocre quand il s’agit de ne livrer qu’en France depuis la France, et que vos items ne sont pas fragiles.

Je me rends compte immédiatement qu’il manque le cordon d’alimentation. C’est normal, certaines alims sont maintenant vendues sans cordon, par souci d’éco[logie/nomie]. Si on n’a pas de cordon orphelin chez soi, c’est quelque chose qu’il faut prendre en compte au moment de la commande.

 

Épilogue

Et mon fameux Thinkpad, me diriez-vous, qu’en est-il advenu ? Ça n’est que quelques jours après avoir assemblé ma machine que j’en ai à nouveau entendu parler… La douane a tout simplement renvoyé le colis à l’expéditeur, aux USA. Ayant trouvé le temps de contacter Chronopost, j’ai pu apprendre de la bouche d’une employée (un peu stressée) de la hotline (un peu stressée, également) de Chronopost que la douane a bien reçu mon dossier, qu’elle ne l’a pas traité, qu’on ne sait pas pourquoi et que les douaniers n’étant pas bavards on ne le saura sans doute jamais, à moins qu’ils aient écrit quelque chose sur le paquet avant de le renvoyer, et que tout ceci n’est pas de la faute de Chronopost, on a bien transmis votre mail alors dites pas que c’est de notre faute, sivouplé, non, dites pas sur votre blog qu’on est des branquignoles, c’est la douane qui a merdé, pas nous, non, nous boycottez pas, on est un bon service de livraison, sivouplé, sivouplé, sivouplé…

Sachez donc, amis lecteurs, que Chronopost est un service de branquignoles, qui travaille main dans la main avec la douane, a un taux de pertes ahurissant, balance les colis violemment dans les camions, coûte cher à la France pour pas grand chose, et qu’il faut boycotter ces nuisibles.

Ça, c’est fait.

J’ai donc recontacté le vendeur américain, qui, sympa, m’a proposé de réexpédier le colis , cette fois en partageant les frais de livraison : 50 € pour USPS/Chronopost, 70 € pour FedEx. J’ai choisi de faire rougir mon compte en banque pour FedEx. En passant j’ai appris que les douaniers n’avaient écrit aucune indication sur le paquet. Je me console en me disant que les 70 € supplémentaires que je paye (plus les 90 € de taxe dont je me vois sucré à la livraison par FedEx) ne sont certainement rien comparé à l’argent que les douaniers ont jeté par la fenêtre en faisant leur connerie.

Bof.

À retenir :

 

[1] En effet, s’il est assez facile de monter un PC fixe, monter un laptop est une autre paire de manches… Il faut trouver une carte mère, un écran, une alimentation et une coque adapées, et cela demande un travail et une patience qui semblaient hors de portée à un débutant comme moi. Mais peut-être dans quelques années, pour mon prochain laptop, qui sait…?

[2] Parce que l’ordinateur que j’utilisais alors n’était pas le mien, que c’était un ordinosaure crachottant, que ce p*tain d’écran CRT défectueux finirait pas me rendre aveugle et que ça me gonflait d’utiliser un driver proprio sur ma debian pour pouvoir me connecter à une ‘achinbox® (tout aussi préhistorique elle aussi, d’ailleurs) avec un dongle sagempa® (au bout d’une rallonge usb) pour accéder au Minitel 2.0 by Orange.

[3] La facture sur LDLC est détaille d’ailleurs assez bien le calcul du total TTC. J’ai pu apprendre que même l’éco-participation était soumise à la TVA. En France, on taxe les taxes


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles